Une université populaire en chair et en ligne, dédiée aux Humanités...


Séance du 13 novembre 2008



Le second cours insistera sur l'idée que la vie philosophique ou spéculative est le plus grand des biens, et pour cette raison le principe en fonction duquel toute activité humaine est évaluée, de telle sorte que le livre X et final de l'Ethique à Nicomaque commande l'ensemble de l'œuvre. La page de l'Ethique à Eudème déjà mise en ligne le dit aussi. On pourra méditer les premiers mots de la Métaphysique d'Aristote :

Méta A, 1, 980 a 21, trad. Tricot Vrin

« Tous les hommes désirent naturellement savoir ; ce qui le montre, c’est le plaisir causé par les sensations ; car, en dehors même de leur utilité, elles nous plaisent par elles-mêmes, et, plus que toutes les autres, les sensations visuelles. En effet, non seulement pour agir, mais même lorsque nous ne nous proposons aucune action, nous préférons, pour ainsi dire, la vue à tout le reste. La cause en est que la vue est, de tous nos sens, celui qui nous fait acquérir le plus de connaissances et nous découvre une foule de différences. »

Jules Barthélemy-Saint-Hilaire – traduit : le plaisir que nous prenons aux perceptions des sens. On pourrait traduire : c’est qu’ils aiment percevoir.

Ecouter le cours en ligne

Jean-Michel Muglioni








La critique du jugement
Lire Descartes
 



Lire Platon
Lire Kant
Philosophie et religion



Lire Balzac
Questions sur le vivant
Histoire de l'art