Une université populaire en chair et en ligne, dédiée aux Humanités...


Séance du 28 mai 2009


Le dernier cours de cette série portera sur le plaisir : la théorie aristotélicienne du plaisir sauve intégralement le plaisir mais elle en irritera plus d’un puisqu’elle montre que chacun a les plaisirs qu’il mérite : Aristote délivre le plaisir de la relativité où l’enferment les sophistes et les adeptes du « si ça me plaît », et par là, tout en comprenant la diversité des plaisirs, peut justifier une hiérarchie des plaisirs au sommet de laquelle est le plaisir divin de philosopher.

Ecouter le cours.

Jean-Michel Muglioni