un atelier de lecture animé par Jean-Michel Muglioni


Le cours se tiendra le mercredi 1er février 2012, de 19h30 à 21h30, à l'EDMP, 8 impasse Crozatier, Paris 12.


Suite de la réflexion sur l'empirisme (01/02/12)
Je rappellerai d’abord ce qui a été établi à la séance précédente, à savoir qu’il y a des concepts a priori immanents à notre expérience ordinaire. Et pour comprendre que la philosophie kantienne est une philosophie non empiriste de l’expérience, je reprendrai quelques analyses « empiristes » de Locke.

Le prolongement sceptique imposé par Hume à ces analyses nous conduira à Kant : à l’idée que le concept a priori de cause est ce qui fait que l’expérience n’est pas simplement un jeu de représentation. Nous justifierons ainsi notre confiance ordinaire en l’expérience.

kant__2__7.mp3 Kant (2)-7.mp3  (165.74 Mo)


Jean-Michel Muglioni Mardi 31 Janvier 2012

Galerie